1 septembre 2016

Audiovisuel participatif

Sous cette appellation, nous désignons un savoir faire particulier qui consiste à utiliser le processus de réalisation et de diffusion de documents audiovisuels comme un outil au service de l’animation de groupe et de la réflexion collective.
Nous vous proposons toute notre expertise en la matière pour mettre en œuvre des projets qui iraient dans ce sens là.

En effet, en associant diverses parties prenantes dans la conception des documents audiovisuels et dans les moments de diffusion, l’utilisation de l’audiovisuel participatif permet de :

  • créer des espaces de discussions et d’échanges entre ces acteurs ;
  • créer des passerelles et de favoriser la compréhension mutuelle des fonctions et des préoccupations de chacun ;
  • mettre à niveau les langages, les concepts ;
  • comprendre le niveau de perception des uns et des autres ;
  • multiplier les vecteurs de transmission d’information (images, sons, textes, musiques, paroles…).

La vidéo est avant tout utilisée pour permettre la participation citoyenne, créer du lien social, faciliter l’écoute et la compréhension de l’autre. Les participants et/ou habitants ne sont pas seulement interviewés mais ils sont acteurs du projet, à la fois devant et derrière la caméra dans la construction même des reportages et des émissions.

Enfin l’organisation d’événements de plus grande envergure comme des plateaux TV en public, permet de marquer des jalons dans l’avancée du projet en créant un temps fort, co-construit avec les acteurs du projet. La mise en forme événementielle à travers les lumières, la décoration, la présence de caméras, d’écran et la réalisation en direct, confère une dimension solennelle et professionnelle à l’événement. La gestion en mode participatif de la réalisation technique de l’enregistrement de l’émission permet une appropriation de l’événement par les participants.

L’utilisation de l’audiovisuel participatif comme outil d’animation entraîne la réalisation de quantité de documents audiovisuels tout au long du projet (reportages, compte rendus de visites, micro-trottoirs, paroles d’acteurs, clips, …)

Cette accumulation permet de voir évoluer les acteurs tout au long du projet et d’appréhender les apports de chacun.

Elle permet également de pouvoir rendre compte de l‘avancée du projet vers l’extérieur et ainsi participer à l’essaimage des bonnes pratiques et des innovations.

Enfin, le travail de retour sur les vidéos tout au long de l’avancée des travaux permet d’apporter des éléments enrichissant le travail d’évaluation du projet.

 

Contactez-nous

Cet article est aussi disponible en : Basque